ACTUALITÉS

Pour un redéploiement économique, social et durable par les communes
Le mercredi 8 juillet 2020

Osons une approche économique nouvelle. Travaillons sur une reprise par des « micro-activités » de proximité. Soutenons d’une part l’activité de proximité par l’encouragement d’une consommation responsable via une impulsion des indépendants et des petites et moyennes entreprise. Soyons d’autre part attentifs à accompagner les bas revenus dans cette reprise. Au niveau communal cela peut se traduire concrètement par un avantage stage vacances ou sur l’accès aux infrastructures sportives durant l’été.. Dans cette perspective DéFI rejoint pour partie le plan de relance économique annoncé par le gouvernement allemand.

Une bonne gestion : profiter des intérêts bas pour investir

C’est au moment où les taux d’intérêt sont faible qu’il faut investir. Aujourd’hui, les taux d’intérêt sont très bas et l’économie a un besoin de relance. C’est donc le moment d’investir mais pas n’importe comment.

Les communes, acteurs de relance économique

Pour la relance économique, les communes, pouvoirs publics proches du citoyen, doivent être placées dans les conditions pour être un moteur de relance. En pratique, des investissements répondant aux besoins de la population et aux enjeux sociaux et de la transition environnementale doivent être initiés malgré un contexte budgétaire complexifié à la suite de la crise du coronavirus. Il faut qu’outre l’utilité des investissements pour la population, ceux-ci soient également source d’activités pour les indépendants et les PME de la commune ou de la région.

Les communes sont en effet le premier levier de l’investissement public . Elles ont la capacité de mener, à bref délai, des investissements « productifs » ou de rénovation en équipements collectifs, en logements, en santé, … (économie d’énergie grâce à l’isolation des bâtiments, économie de l’eau grâce à la mise en place de technologie de détection des fuites dans les bâtiments…)

A tous les niveaux de pouvoir, DéFI soutiendra cette approche qui nécessite entre autre de mettre des montants budgétaires substantiels (entre autre en provenance des fonds européens) à la disposition des pouvoirs locaux.

Pour DéFI, Woluwe-Saint-Pierre doit être un acteur de cette approche. Le programme de la mandature devra être adapté à la nouvelle réalité de l’après crise covid19.

Les communes, acteurs incontournable durant cette crise

Soulignerons le rôle capital des communes au cours de ces derniers mois. Application dans l’urgence des mesures sanitaires, reprise en main de la gestion des masques, aides sociales pour les plus vulnérables, etc n’en déplaise à certains, les communes sont essentielles. Il est maintenant capital de leur garantir une participation au processus de redéploiement économique.

Il semble que nous entrevoyons petit à petit le bout du tunnel pour l’aspect sanitaire de cette crise inédite. Restons cependant prudent et continuons à respecter les règles préconisées tout au long de ce déconfinement.

Dans la même rubrique
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
« Bruxelles est incontournable ! »
Interview de rentrée "Bruxelles est incontournable !"
La lutte contre le harcèlement scolaire, une priorité pour DéFI
La lutte contre le harcèlement scolaire, une priorité pour DéFI
Nicole Bomele : « Regardons notre Histoire droit dans les yeux »
décolonisation Nicole Bomele : "Regardons notre Histoire droit dans les yeux"
Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Sécurité routière Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
Région bruxelloise Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité